La sérigraphie (du latin sericum la soie et du grec graphein l’écriture)  est un procédé d'impression qui consiste à faire passer de l'encre à travers les mailles très fines d'un écran à l'aide d'une racle pour être déposée sur le support à imprimer. Elle fut créée par les Chinois durant la dynastie Song (960-1279).

L'écran, composé d'un tissu tendu sur un cadre aluminium, est enduit d'une émulsion photosensible, enduction, qui durcit lorsqu'elle est exposée à un rayonnement ultraviolet (insolation) et bouche le tissu. L'encre ne passe pas.
Un film est positionné sur l'écran enduit avant l'insolation et permet de bloquer les rayons ultraviolets aux endroits où on souhaite que l'encre puisse traverser les mailles du tissu. L'émulsion protégée des ultraviolets ne durcit pas, on l'enlève avec de l'eau.

L’encre est déposée sur le tissus de l'écran ainsi préparé pour le tirage. Le support à imprimer est installé et calé à la bonne position sous l’écran.

L'encre est étalée sur l'écran au moyen de la racle. Puis l'écran est abaissé sur le support à imprimer jusqu'au niveau de hors-contact. La pression de la racle permet d'appliquer l'encre sur le support au travers des mailles du tissu afin de faire apparaître les motifs.

Après impression, l'écran est relevé, le support enlevé et séché. Une fois sec on peut procéder à l’application de la seconde couleur.

Un écran est préparé pour chaque couleur différente.

 

Sur papier je produis des illustrations artistiques et ai créé une série "au gré du marché", une autre "paysages déstructurés" et je travaille actuellement à une série "jardin intérieur"

J'ai également réalisé quelques commandes de faire-parts et invitations avec cartons de remerciments. 

 

Sur textile j'élabore des collections de t-shirts pour hommes, femmes, enfants et bébés. Ces t-shirts sont en vente à la boutique Ayni (cf actualité). J'imprime également des tissus que je couds ensuite pour en faire des tote bags ou des furoshiki.